Back

Êtes-vous « chevelurement » perdus?

En juillet 2020, cela fera dix ans que je me fais couper les cheveux pour vivre ma vie au naturel.  J’avais arrêté de mettre du défrisant quelques mois auparavant quand j’ai su qu’il avait corrélation entre les fibromes et ces produits.  En ce moment-là, tout était plus simple pour cheveux : shampooing, revitalisant et gel en attachant les cheveux ou pas.  Mais aujourd’hui,…

Avez-vous remarqué TOUS les produits capillaires pour cheveux noirs?  On dirait que plusieurs compagnies se sont réveillées en sentant le$ comme on sent la première odeur du café matinal en voyant le retour des cheveux naturels.  Il y a quoi s’y perdre!  Au lieu du traditionnel shampooing-revitalisant-un autre produit, il y a maintenant shampooing-revitalisant-revitalisant sans rinçage-«styling » comme gel, mousse, crème,…  En plus, dans la section du shampooing, il y a le traditionnel et celui qui nettoie le cuir de cheveux à la cidre de pomme (élément très important pour ce genre de shampoing mais il ne doit pas avoir l’odeur de).  Et dans le revitalisant, il y a aussi le masque (deep conditionner) à utiliser 1 fois semaine.  Cependant, celui avec des protéines doit être utilisé une à deux fois par mois.

On me suit?  On poursuit.

Il y a maintenant les huiles.  Là, je ne parle pas de l’huile Maskriti qui guérit tout.  Il y a eu la vague de l’huile au castor qui se trouvait dans la pommade Dax (souvenir d’enfance).  Pour plusieurs d’entre nous, c’était la base.  Plusieurs années plus tard, il y a eu la vague de l’huile d’argan.  Je trouvais cette huile pratique quand je faisais ma mise en plis.  Après, l’explosion fut!  En plus de ces deux dernières huiles, il y a l’huile de noix de coco, d’olive, de jojoba, de ricin, d’avocat,…  En plus, il faut comprendre qu’il y a deux sortes : celles qui pénètrent le cheveu pour aider à l’hydratation et celles qui l’entourent comme protection contre les cassures et ainsi, on évite que les cheveux se mêlent entre eux.

Pas encore perdu?  Bon!

Tout produit est efficace si on connait sa porosité et son classement de cheveux.  La porosité est  la capacité d’absorber et de retenir l’humidité.  Les cuticules du cheveu déterminent si ta porosité est faible, normale ou forte.  S’il faut des litres d’eau pour mouiller tes cheveux et deux jours pour les sécher, tu as la porosité faible. Si la situation est inverse, ton cheveu boit beaucoup mais s’assèche rapidement, tu as porosité forte.  Si la situation ne ressemble ni à l’un ni à l’autre, tout est normal. Le classement du frisou est de 1 à 4.  Plus ton frisou est serré, plus il se rapproche du chiffre 4.  Pour chaque chiffre, il y a des sous-sections représentées pour les lettres ABC.  Il est possible que ta chevelure soit à la fois 3C et 4A car chaque frisou à sa propre vie.  Dans mon cas, chaque chiffre pourrait s’associer avec toutes les lettres de l’alphabet, je ne trouverais pas ma place  dans ce classement.

Après tout ça (on me suit toujours?), nous sommes supposés savoir quoi acheter comme produits capillaires.  Après avoir payé une fortune (je ne devrais pas prendre pour du cash ce que les spécialistes de salon sur Youtube disent (pourtant je l’aime beaucoup Bianca Renée)), je n’ai pas encore trouvé la bonne combinaison.  Un produit pouvait fonctionner avec mes mèches blondes mais, depuis le confinement, j’ai trois styles de frisou dans le même cheveu.  Et en plus, tout le processus peut me prendre jusqu’à 2 heures!!!  Avec tout ça, il y avait d’autres informations à rajouter comme le diffuseur au lieu du séchoir à cheveux  traditionnel (personne a la même méthode : commencer par sécher à l’air libre pour terminer par le diffuseur, faire le contraire, sécher directement à la racine pour garder la longueur ou aux pointes pour que les boucles gardent leur définition); les traitements capillaires naturels comme l’aloès, eau de riz, le cidre de pomme, l’huile Maskriti  (surtout pour les cheveux de devant); le bonnet chauffant pour la tête lorsqu’on met un traitement ou un masque capillaire (deep conditionner); trouver la bonne brosse de cheveux pour démêler ou pour bien répartir le produit capillaire; les personnalités publiques qui se lancent dans l’industrie comme Pattern Beauty de Tracee Ellis Ross (cher et décevant car n’est pas approprié pour mes cheveux), TPH de Taraji P. Henson (trop produits).

Il y a trop de produits, trop de contraintes, on (je) s’y perd dans tous ces choix et il n’y a pas un pour racheter l’autre.  Il y a quoi de se couper les cheveux en 4 (un seul suffira).  Tout cela était supposé nous faciliter à ce nouveau mode de vie, montrer notre fierté capillaire.  Il n’en est rien de tout cela.  Et je n’ai même pas parlé de la routine des 5 jours.  Savez-vous quoi?  Un instant…  Allo, maman?  Est-ce qu’il reste du shampooing Revlon et de la pommade Dax? Veux-tu bien me tresser les cheveux?

– Par Harmelle Jean 
Intervenante en soutien scolaire et familiale et intervenante ressource pour numérique (IRN) pour Je Passe Partout.