Back

La papaye et le latex

Une femme enceinte doit-elle éviter de manger la papaye lors de la grossesse ? Inquiétant, mais en Inde, cette croyance est répandue et la papaye est même considérée comme le fruit de l’avortement.

Pourquoi ? Parce qu’elle contiendrait une concentration élevée d’une substance de latex qui provoquerait des contractions utérines surtout au premier trimestre de la grossesse.
De plus, ce latex pourrait causer de fortes hémorragies et conduire à une fausse couche.

Malgré tout, la papaye est un fruit tropical bourré de vitamines et antioxydants. Bien qu’elle soit à éviter lors de la grossesse, elle est fortement recommandée lors de l’allaitement.  La papaye mélangée au lait en smoothie activerait sa production, apporterait de bons nutriments à la femme et empêcherait la constipation chez le nourrisson.

Ce fruit n’est pas le meilleur au goût et son odeur n’est pas la plus envoûtante mais elle est une excellente source de vitamine C et de provitamine A qui aide à la lutte contre les microbes. Pour celles qui veulent rester jeunes, ses antioxydants et sa vitamine A préviendraient le vieillissement de nos cellules et serait une bonne protection contre le cancer.

La papaïne est une enzyme que l’on retrouve dans le latex blanc, juste après la peau de la papaye qui aide à la digestion et aux brûlures d’estomac.  D’ailleurs ceux qui sont allergiques au latex devraient aussi éviter de manger la papaye. On utilise ce latex dans la préparation et la fabrication de produits pour la peau ou encore dans la gomme à mâcher.

Ce fruit entre aussi dans la famille des aphrodisiaques. En effets ses composantes joueraient un rôle dans les hormones œstrogènes de la femme. Des extraits seraient utilisés dans les massages et les gels pour le corps pour stimuler le désir sexuel.  On dit par contre qu’il n’a pas d’effet sur les hommes car la papaye n’est pas le fruit le plus énergétique.

On prétend aussi qu’en Polynésie, la papaye est fortement consommée et donne un teint bronzé grâce à sa concentration en carotène. Au Bénin, on croit fortement que la papaye serait un remède contre le sida.

Post a Comment