Back

Quand passion et détermination forgent les chances

J’ai commencé à faire du théâtre à l’âge de 15 ans. Ceci dit, ce n’est qu’à l’âge de 19 ans que j’ai décroché mon premier contrat professionnel en tant que comédienne dans Trauma, une télésérie québécoise. Depuis, j’ai eu la chance de jouer dans plusieurs productions québécoises : Scratch, Victor Lessard, 30 vies, L’heure Bleue, Survie, Polyvalente, pour n’en nommer que quelques-unes.  Sur une autre note, j’étudie présentement le théâtre à l’Université Concordia.  Je travaille sur divers projets artistiques que vous aurez la chance de découvrir au courant de l’année 2018. Suivez-moi sur ma page publique Facebook :-).

 

Tu es mannequin et comédienne : comment gères-tu ces deux agendas ?
Je suis à la base comédienne, donc il est évident que je vais toujours prioriser ma carrière de comédienne. Par contre, il m’arrive de travailler en tant que mannequin, mais ça doit être un projet qui vient me chercher artistiquement parlant. Je suis quelqu’un d’assez sensé et organisé dans la vie, donc si jamais je sens que j’en ai trop dans mon assiette, je n’hésite pas à refuser des contrats ou des auditions. Le bien-être avant tout 🙂 

Tu as un premier rôle dans la série Polyvalente : qu’est-ce cela représente pour toi dans ta carrière ?
C’est génial ! Quel plaisir j’ai eu sur le plateau de ce projet ! Ceci étant dit, ce rôle représente pour moi une avancée dans le milieu artistique québécois. Je suis heureuse et fière d’être parmi ceux qui tracent le chemin pour les artistes dits de la diversité à venir.

Plusieurs trouvent difficile voire impossible de percer dans ce milieu : qu’est-ce qui à fait la différence avec toi ?
La persévérance, la volonté, la Foi et la passion. Je ne me vois pas être dans un autre milieu. Je travaille fort et je crois sincèrement que si tu te donnes à 100% dans ce que tu fais et que tu  y crois, et bien l’équation amène vers le succès garanti. Je me réveille le matin avec une sensation d’avoir une mission à accomplir, ça aide beaucoup à ne pas abandonner. Plusieurs personnes viennent me voir pour me demander des conseils ou encore pour que je leur parle de mon parcours, et ça m’encourage à continuer à être une inspiration, à créer ce chemin pour eux. Également, il est important de bien s’entourer. C’est sans aucun doute l’une des clés vers la réussite dans ce milieu. Je développe des projets artistiques incroyables et bénéficie d’une équipe solide, talentueuse et professionnelle qui coopère à la réussite des projets. Je comprends que ce n’est pas évident et facile comme milieu, mais se plaindre et s’apitoyer sur son sort ne va pas arranger la situation. Il faut développer ses propres projets, contribuer à l’avancement des communautés moins visibles et ne jamais abandonner.

Quelle a été la plus grande réalisation dans ta jeune carrière ?
À mon actif, déjà de bien belles réussites, mais mon plus grand accomplissement, jusqu’à ce jour, est une nomination au Gala du cinéma québécois en 2016 dans la catégorie Meilleure actrice de soutien pour le film Scratch de Sébastien Godron ! C’était magique et ce moment restera à jamais gravé dans mon cœur et dans ma mémoire…

As-tu un rêve quelconque que tu chéris ?
Ce n’est pas nécessairement un rêve, mais plutôt un but. Je souhaite de tout cœur de continuer à inspirer le monde à vivre leur plein potentiel et à me surpasser. J’aspire à faire une différence dans la société tout en faisant ce que j’aime !