Back

Rebecca Jean : L’Antidote pour un monde meilleur

Les mots. Les sons. Ont leur pesant d’or.

Les paroles et  la musique de l’album Antidote vibrent à travers notre Être pour nous rappeler l’enclenchement d’une création nouvelle au sein de la pagaille.

Nous y étions.

Le lancement de cet album au Cabaret Lion d’Or fut à la fois féérique et poignant. Nous avons été accueillis dans l’univers de Rebecca Jean, auteure-compositrice-interprète. Elle nous a transportés, chacun à la rencontre de soi, en compagnie de ses musiciens hors pair, Moïse Yawo Matey, percussionniste, Yoel Diaz, claviériste et Assane Seck, guitariste. Cette soirée laisse une trace indélébile dans nos âmes assoiffées de justice, d’amour et de paix.

Antidote est le fruit de trois années de dur labeur, de travail sur soi et d’apprentissages sur le monde des humains en lien avec l’environnement et les gens qui nous entourent.

Lorsque nous avons demandé à Rebecca comment elle a fait pour mettre au monde cette création qui apaise toute la douleur du monde, elle nous a répondu : les émotions étaient parfois si vives que je devais laisser respirer mes compositions, tout mettre en veilleuse le temps d’observer ce qui me traversait, puis trouver les mots pour traduire le voyage intérieur expérimenté. Le processus de chaque chanson était différent et demandait un moment d’intégration.

Antidote porte le profond message du pardon et de la réconciliation. D’abord entre les humains et la Terre. Cette planète qui nous accueille, nous porte et nous offre tout ce dont nous avons besoin pour exister. Ensuite, entre les jeunes et les aînés. C’est à travers le respect de la maturité de ces derniers que la jeunesse saura combler le fossé entre les générations. Puis, entre hommes et femmes. En reconnaissant notre complémentarité et en respectant nos rôles respectifs dans l’optique de bâtir un monde meilleur. Finalement, entre les femmes elles-mêmes. Pour nous inviter à raviver cette fraternité qui s’est effritée à travers le temps afin de se soutenir les unes et les autres.

Rebecca est très reconnaissante envers tous ceux et celles qui l’ont supportée de près ou de loin dans ce projet. Plus particulièrement, Vincent Chourot, son co-réalisateur, qui a livré de la qualité du début à la fin. Mariana Djelo Baldé, sa co-pilote pour lancer l’album, s’est rendue disponible jour et nuit.  Marc Britan, consultant expérimenté qui a mis la main à la pâte là où c’était nécessaire, Fabienne Colas dont la Fondation assure ses relations de Presse par Véronique Fecteau. Sa mère, Honaise Simon, confectionne ses tenues de scène avec brio.

Qu’est-ce qui vient après?

Nous avons posé la question à Rebecca et voici ce qu’elle nous répond :

Lorsqu’on se donne autant dans un projet, il est nécessaire de l’honorer en lui laissant le temps de déployer ses ailes à la largeur de leur capacité. Pour les prochains mois, je vais rester concentrée sur Antidote. Le 29 juin, c’était la naissance. Maintenant on fait les premiers pas et qui sait, peut-être qu’en 2023 « bébé » prendra l’avion pour déposer des gouttes de son nectar aux quatre coins du monde (rires). Sinon, nous avons plusieurs spectacles de prévus, une quinzaine de bookés à date : les informations seront disponibles sur mon site et les médias sociaux (@rebecca_jean_music) !

 

Pour vous procurer l’album Antidote : https://rebeccajean.ca/shop/